AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un courrier étrange...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elrend Sunclaw

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 26/12/2015

MessageSujet: Un courrier étrange...   Sam 26 Déc - 20:58

Cette fameuse cité, au printemps éternel et aux histoires du même genre. Était-ce un manque ? Pourquoi revenir dans ce lieu où les souvenirs sont si vifs ? Ce n’est pas tant cette cité qui lui plaît, mais ses bois. Ses arbres, ses bâtisses qui semblent être un simple monument pour lui : vieux et interdit d’accès. Tout forme un engrenage parfaitement huilé, avec les elfes qui rôdent toujours, discutent, et s’offusquent, sur les mêmes sujets. Un éternel recommencement, un besoin incessant de vivre et de parler. Ou vivre pour parler, qu’importe.

Elrend ne semble pas se reposer sur cette pensée futile, observant les murs si hauts pour lui, ces gens si hautains pour lui, comme si il n’était qu’un être misérable parmi tous ces cafards qui se disent « supérieurs ». Un regard morne, une démarche lente, comme pour s’imprégner de cette odeur nauséabonde, putride des sorts que réservent les préjugés aux revenants. Sa place n’a jamais été ici, pourtant ses origines ne manquent pas à l’appel. Il reste un Sin’dorei, mais… « Différent ».  

Il s’assoit finalement sur un carré de verdure, s’appuyant contre l’écorce d’un arbre en fuyant les regards que les passants lui lancent. Il tend machinalement sa main sur la droite pour finalement ne caresser que le vide, comme si ce geste témoignait de toute sa nostalgie, sa mélancolie. Il observe sur sa droite, observant la place qu’aurait dû prendre son amie de toujours à ses côtés. Mais Ilia n’est plus, alors pourquoi vivre encore parmi eux ? Eux qui n’ont jamais cessé de vouloir changer les personnes différentes ? Il n’a plus autant d’attache pour ce monde-là, ce monde de rêve, d’étoile, de…Survie.

Après quelques temps de réflexion, il sort de sa besace de la viande séchée, qui avait été préalablement mélangé avec des fleurs –sans doute une erreur de rangement-, mangeant donc lentement le morceau en observant vers la sortie de la ville. Certains parlent de terre promise. Mais la meilleure carapace, cela reste un refuge, et celui-ci n’est pas utopique. Du moins, il paraît. En y pensant, il y avait bien des rumeurs sur un refuge, et le prénom de Thrylas revenait parfois. Après une petite réflexion de quelques instants à peine, il se dirigea vers l’échoppe des calligraphes pour éviter la peine incommensurable qu’auraient les lecteurs à le lire.

« Mes salutations Thrylas,

J’ai pu entendre parler de vous en bien, que vous acceptiez les personnes différentes ne correspondant pas aux normes thalassiennes. J’avoue être dans ce cas, et j’aimerai obtenir une rencontre. Il faut dire que j’ai hâte de partir de ces terres même si les gens d’ici sont respectueux envers moi, et que la société fonctionne très bien sans des personnes de mon genre.

Je serai donc enclin à me déplacer, pour vous rencontrer et ainsi parler de cette havre de paix dont on parle encore ici.

Bien à vous,

Elrend Sunclaw

Ceci ressemble à écriture de petit enfant
Letre fermé par mes soin le caligraf ne sembl pa dacor avec ce que je dit
Ce peti ér méchant je le reconnai."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thrylas
Admin
avatar

Messages : 1087
Date d'inscription : 21/08/2013
Age : 30

MessageSujet: Re: Un courrier étrange...   Dim 27 Déc - 0:26

L'énorme vaisseau fendait les eaux tranquilles au large de Quel'thalas. Cela faisait plusieurs semaines qu'ils avaient quittés la terre et il était temps de refaire le plein de vivres pour les prochaines traversées. Trop imposant pour mouiller dans le port, c'est quelques mètres au large des côtes que le Rorqual jeta l'encre. Tandis que Sebirion veillait à ce que l'équipage s'active de manière organisé, Thrylas profita de ces quelques heures de répit pour s'offrir une promenade en ville et, si possible, faire quelques emplettes intéressantes. C'est donc sur la route menant à la capitale qu'il relu une seconde fois le courrier reçu plusieures heures plus tôt et qui n'était pas sans l'intrigué.
Voilà bien longtemps que quelqu'un n'avait pas contacté le refuge pour trouver un nouveau foyer, là où les gens "différents" et "sans qui la société se porte mieux" avaient une chance d'exister et de créer un avenir ailleurs qu'entre les mains d'organisations criminelles. La façon d'écrire et ce sentiment de rejet et de solitude lui évoqua aussitôt le souvenir de Giliak, d'Elandir, et probablement d'autres personnes comme Jab, l’indispensable mais jetable baladin dont on ne se lassait point des histoires, des danses, des tours de magie et des chansons, mais qu'on préférait ne pas savoir rôder trop longtemps au coin de notre rue et, lorsqu'il avait épuisé son répertoire, on le priait de bien vouloir circuler ailleurs.

Tranquillement, sans se presser, le renard se faufila dans les rues plutôt animées en cette période de fête et s'installa sur l'un des derniers bancs de libre pour griffonner joliment une réponse à cet intriguant Elrend Sunclaw.

"Salutations, Elrend,..."

Hum, un peu conventionnel quand même, mais passons...

"J'ai bien pris note de votre courrier et de votre requête, je serais donc heureux de..."

Bon sang, c'est pas un papelard administratif !


Il reprit donc :
"J'ai bien reçu ta lettre..."

C'est mieux, il a l'air très jeune, c'est peut-être même un enfant, les familiarités gêneront moins. Les bienséances ça fait toujours un peu peur à ceux dont plus personne ne veut. J'en sais quelque chose.

"... et j'accepte de te rencontrer. Je suis justement de passage à Lune d'Argent. Que dirais-tu d'un rendez-vous dans la petite taverne à cette adresse
(le nom et le lieu de la dite taverne sont correctement écrit dans un soucis d'être compréhensif), demain ? Nous pourrions faire connaissance !

Peut-être trop enthousiaste, là, ça va paraître louche...

"Nous pourrions faire plus amples connaissances et tu me raconteras un peu ce qui t'amène jusqu'à nous, bien que cela soit partiellement évoqué dans ta lettre.
En espérant que cela te convient. A très bientôt !

Thrylas Anariand."


Bon, ça va, c'est pas mal, ça ira comme ça.

Satisfait, il recopia proprement son courrier, referma le pli et s'empressa de le faire parvenir à son destinataire.
Le reste de la journée fut calme et il profita de la douceur et de l'ambiance festive pour flâner en ville. Bientôt, il fut rejoint par le beau Kilion Logebraise et la petite Aerlinn, et c'est en famille qu'il profitèrent des derniers rais du jour au sein de l'une des plus belles cités du monde.

Le jour suivant arriva très vite et, de nouveau, Thrylas revint en ville. Le Rorqual faisant finalement escale pour quelques jours à Quel'thalas, c'était le moment de profiter un peu du plancher des vaches. Le renard n'avait pas autant le pied marin que son aîné et il lui arrivait bien vite que la terre ferme lui manque, ainsi que cette ville qu'il aimait et détestait tout autant, pourtant persuadé que c'était elle qui se languissait de lui.
Ni trop élégant, ni trop négligé, Thrylas était essentiellement vêtu de sombre mais toujours paré, cependant, de cet air facilement cabochard, cette petite lueur de malice dans ses iris de jade, cette légère nonchalance naturelle qui attirait quelques regards curieux avant de les esquiver dans la pénombre des ruelles. Oisif, il bravait tous les interdits d'un insupportable petit sourire en coin dont il maîtrisait tous les secrets, rehaussant une petite fossette tout aussi charmante qu'exaspérante.

Très vite, il fut sur les lieux du rendez-vous, une taverne modeste connue seulement des habitués à quelques rues de l'Allée du meurtre, et qui avait la réputation d'accueillir parfois quelques malfrats ourdissant de bien sombres complots. Cependant, elle accueillait également la plupart de ceux que la société rejetaient. Mais, à cette heure de la journée, les lieux étaient presque désert. Ces mêmes lieux qu'il balaya tranquillement d'un regard avant de prendre place sur une banquette, de commander de l'hydromel et de patienter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dernierrefuge.wow-gratuit.com
Elrend Sunclaw

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 26/12/2015

MessageSujet: Re: Un courrier étrange...   Dim 27 Déc - 5:33

Le matin, les premiers rayons de soleil.

Dormir au coin d'un arbre, caché à la vue des gardiens, ce n'est pas forcément le meilleur hébergement... Mais qu'importe. Il relève légèrement son "heaume" pour se frotter un peu les yeux, rangeant ses affaires d'une manière encore plus ordonnée qu'avant -soit le bazar complet-, se relevant finalement d'un air enthousiaste.

"Allons, Ili- ..."

Son air si serein disparait aussitôt, baissant les yeux en se taisant. Deviendrait-il fou d'être aussi seul à présent ? L'espoir donne des ailes, et il compte tenter sa chance.

Il se traine donc vers une boîte aux lettres, dans la peur de ne pas avoir de courrier. Mais il y en a, cela le change de ces années si loin de la cité... De l'écriture.
Ainsi il ouvre la lettre d'une main tremblante, retournant le papier de haut en bas pour tenter de le lire, mais en vain. Il plisse les yeux, comme désireux d'en savoir plus. Les choses qu'il a pu comprendre et qu'il connait sont "Thrylas" et la fameuse adresse. Il en conclut donc que le rendez-vous à lieu. "Demain"... Soit aujourd'hui ?
Il regarde immédiatement de gauche à droite, puis pratique la respiration abdominale pendant un faible instant. Parler à quelqu'un, cela fait toujours un effet étrange sur sa santé.

Il s'observe par la suite dans sa tenue, faisant une petite mine boudeuse en retirant son heaume un instant pour caresser cette tête d'animal qui lui plaît tant. Il ne changera pas, après tout, c'est comme cela qu'il est entier. Et la différence est un atout après tout, non ? Du moins, Il paraît.
Elrend s'avance d'un pas lent vers cette fameuse taverne, inspirant profondément quand l'entrée arrive enfin à ses yeux.

"Ne t'inquiète pas, ce n'est qu'une bâtisse..."
Mais une bâtisse, cela reste un danger énorme. Il tremble, comme si il bravait un interdit pour lui.

Le pas de la porte est franchi, arrivant finalement dans la petite salle, il se permet une vue panoramique, cherchant du regard ce Thrylas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thrylas
Admin
avatar

Messages : 1087
Date d'inscription : 21/08/2013
Age : 30

MessageSujet: Re: Un courrier étrange...   Dim 27 Déc - 10:16

Un coup d’œil lui suffit pour déduire que la personne entrant était celle qu'il attendait. Ce qui l'étonna c'est qu'il n'était pas l'enfant qu'il s'était imaginé, mais ce n'était pas plus mal. Les enfants, il aimait surtout les siens. C'est donc avec un grand sourire qu'il invita Elrend à s'installer avec lui et lui proposa de l'hydromel fruité et doré attendant sur la table d'être bu.

- Salut à toi, Elrend, je suis Thrylas.

Il espérait bien le mettre à l'aise, percevant une gêne de la part de son interlocuteur. Peut-être était-ce le lieu, le genre qu'il ne devait pas fréquenter souvent vu son aspect un peu farouche, préférant probablement l'extérieur au confinement d'une salle accueillante (quoi que l’accueil de la salle actuelle était toute relative...) ? Ou bien devoir braver sa timidité pour parler à un sinistre inconnu traînant avec lui un lot de rumeurs plus ou moins rocambolesques et plus ou moins inquiétantes aussi ? Qui sait, dans tous les cas, ils étaient là, face à face, et la discussion allait pouvoir s'engager.

- J'espère que tu as fait bon chemin, rajouta-t-il, détendu qu'il était, Je suis content que tu sois venu. J'aimerai que tu me parle un peu de toi, pour rentrer dans le vif du sujet, et pourquoi tout le monde te rejette comme tu l'as mentionné dans ta lettre. Si cela ne te gêne pas. Je comprendrai que tu ne le veuille pas, j'insisterai pas. On n'a pas pour politique de faire cracher le passé à nos compagnons surtout si il est douloureux.

Cela dit, Thrylas avait la manie de mener sa petite enquête de son côté lorsqu'une personne de trop mutique se pointait au refuge, par soucis de sécurité, mais surtout et avant tout pour satisfaire sa curiosité dévorante. Oui, il avait parfois un sens des priorités discutable.
Tranquillement, il prit le temps d'observer le jeune elfe, avalant une gorgée d'hydromel et s'accoudant à son dossier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dernierrefuge.wow-gratuit.com
Thrylas
Admin
avatar

Messages : 1087
Date d'inscription : 21/08/2013
Age : 30

MessageSujet: Re: Un courrier étrange...   Dim 27 Déc - 15:52

[HRP : Candidature poursuivie en jeu et validée ! Bienvenue ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dernierrefuge.wow-gratuit.com
Elrend Sunclaw

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 26/12/2015

MessageSujet: Re: Un courrier étrange...   Dim 27 Déc - 16:05

(Merci bien ! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giliak

avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 22/08/2013
Age : 33
Localisation : Au refuge !

MessageSujet: Re: Un courrier étrange...   Dim 27 Déc - 16:16

(Bievenuuuue ! cheers )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un courrier étrange...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Courrier étrange
» [1500pts]-Liste que je trouve étrange...
» [Courrier à la Garde de Hurlevent]
» Courrier Vinicole: Qui sera aux "commandes" ?
» Courrier vinicole : Grands vins du Monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dernier Refuge :: Vie de guilde :: Accueil et règlement intérieur-
Sauter vers: